venerdì 20 ottobre 2017

Champagne Pol Roger Sir Winston Churchill 1999




“My tastes are simple: I am easily satisfied with the best.”
(Sir Winston Churchill)

The Pol Roger’s cuvée de prestige, only from Grand Cru vineyards, is a dominant Pinot Noir grape, with Chardonnay grape, blend - whose percentages remain a family secret - created in 1975 for the tenth anniversary of the death of Mr. Sir W. Churchill.
Ten years spent in the cellars, 33 meters depth, they deliver me a cap in a bright shape, a golden dress, as well as a very endless and "nervously" unstoppable perlage.

A fresh and very intense nose, initially more about the peculiarities of Chardonnay grape variety. So, candid and wrapping custard, crispy biscuit and grilled almond, with generous apricot inserts, yellow peach and mango.
Later, the Pinot Noir grape "side" goes wide, with timely touches of humus, strawberry, raspberry and currant, embellished by spicy ribs - pepper and ginger - and sharp mineral tips.
A turbine of sensations chasing and revealing, continually, new facets, sometimes cooler, sometimes more evolved.

The mouth is marked by an extraordinary balance between maturity and freshness.
Harmonious structure, complexity and creamy elegance, with strong fruity timbre, followed by saffron and chalky tones.
Ascending tension, length and persistence (almost) endless, with electric saffron returns, mixed with coffee and blond tobacco.
A great wine, exciting paired with Pata Negra.




 "Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur".
(M. Winston Churchill)

Cette cuvée de prestige, que des raisins Grand Cru, est un assemblage à la majorité du Pinot Noir, avec du Chardonnay - dont les pourcentages restent un secret de famille - créé en 1975 pour le dixième anniversaire de la disparition de M. W. Churchill.
Dix ans dans les caves maison, à 33 mètres de profondeur, ils me donnent un bouchon en pleine forme, une robe or soutenu et très brillante, ainsi qu'un effervescence interminable et "nerveusement" imparable.

Nez frais et très intense, d'abord plus avec le ton et les particularités typique du Chardonnay: de la crème anglaise, des généreux inserts d'abricots et de fruits jaunes mûrs (pêche et mangue). Plus tard, va monter le côté du Pinot Noir, sur des notes torréfiées - amandes grillées et biscuits croustillants - touches de sous-bois, de fraises, de framboises et de groseilles, ornés des sensations épicées et du poivre, du gingembre et sur une pointue minéralité.
Un tourbillon de sensations qui révèlent continuellement de nouvelles facettes, parfois plus fraîches, parfois plus évoluées.

En bouche attaque franche et marquée par un extraordinaire équilibre entre maturité et fraîcheur. Superbe structure, complexité et de grand raffinement, avec un timbre fruité fort, de fruits secs, suivi de notes au safran et de la craie.
Fraîcheur, longueur et persistance (presque) sans fin, sur des arômes de café et tabac blond.
Un grand vin, excitant sur un Pata Negra.

venerdì 13 ottobre 2017

Champagne Laurent-Perrier Cuvée Rosé Brut n.v.




The LP brut rosé saw the light in 1968, thanks to the genius of Mr. Bernard de Nonancourt, who created, before than a champagne, a real wine, whose quality has always, unanimously, recognized.
It is a skilful blend of several parcels, primarily Grand Crus, - Pinot Noir grape variety only - from different villages of the Montagne de Reims, including Ambonnay, Louvois, Bouzy, Tours-sur-Marne, Verzy, Mailly and Verzenay.

Elegant effervescence, still lively fruitiness, confirmed by an intense pink salmon color, with orange reflexes.

Vinous and very fresh nose - two traits that will keep even the palate - offering an articulated range of red berry fruits - lychee and strawberry, raspberry and cassis, blackberry and cherry - followed by pomegranate, and red orange, a fine floral touch - geranium and rose - with mineral and toasty notes finishing this fine texture.

I found by the tasting that same meticulous flavors cleaning, whose approach is driven by strong fruity characterization, a little sour. There is total correspondence with the olfactory expressions, while the mouth gradually becomes enveloping.
Class and structure perfectly integrated.
Fruity richness giving off to the last sip, complex, very long and persistent, with final minerals and licorice notes.



 
Le brut rosé – rosé de macération - de LP naquit en 1968, grâce au génie de Monsieur Bernard de Nonancourt, qui sut créer, avant qu'un champagne, un vrai vin, dont la qualité a toujours été reconnue à l'unanimité.
C'est un habile assemblage de plusieurs parcelles, principalement Grand Crus, que du Pinot Noir, de plusieurs villages de la Montagne de Reims, dont Ambonnay, Louvois, Bouzy, Tours-sur-Marne, Verzy, Mailly et Verzenay.

Élégance et finesse des bulles, un fruité très vivant, confirmé par la couleur, un rose saumon intense, avec des réflexes d'orange.

Nez vineux et très frais - deux traits communs aussi au palais - offrant un large éventail de (petits) fruits rouges - le litchi et la fraise, la framboise et le cassis, la mûre et la cerise - suivis par la grenade et l'orange, une fine touche florale - géranium et rose - avec des notes minérales et torréfiées qui ornent cette fine texture.

Le même propreté et précision des saveurs je trouve en bouche, dont l'approche est guidée par une forte caractéristique fruitée, un peu aigre.
Il y a totale conformité avec les sensations olfactives, tandis que la bouche devient graduellement de plus en plus enveloppante.
Une grande finesse et une structure parfaitement intégrées.
La richesse fruitée et la vinosité jaillissent jusqu'à la dernière gorgée, qui finit complexe, très longue et persistante, sur de notes minéraux et de réglisse.


venerdì 6 ottobre 2017

Champagne G.H. Mumm Cuvée R. Lalou 1998




Mr. René Lalou, illuminated and visionary president of the Maison from 1939 to 1973, created from the vintage 1966, with the chef de cave Mr. J.Barrot, this blend - 50 Pinot Noir and 50 Chardonnay - which constitutes the G.H. Mumm’s Cuvée de Prestige, produced in exceptional vintage years only, passing eight years on yeasts.

The bowl is in my cellar since the exit (2007) and now it's time to open it.
The perfumes, in the beginning closed but already present, run along a trajectory contemplating a successful mix of youth and evolution. If you prefer, fascination given to them by maturity and freshness. So, dried and yellow fruits - peach and apricot - white chocolate and cedar confit husk, honey drops and toasted hazelnuts. So much stuff, "switched on" by a steady and growing chalky split, which really shore up the nose.

On the mouth I find very thin effervescence and charming creaminess.
The Chardonnay grape guarantees high levels of freshness, here most rewarded, compared to the slightly more advanced nose profile.
Just the decisive counterweight of the acidity draws a compact, layered and "moving" palate.

The nose-palate coherence remains intact until the end, with a very long chalky-texture final and traversed by persistent mushroom and hazelnut nuances and valuable roasting aromas.


Éclairé et clairvoyant, Monsieur René Lalou, président de la Maison de 1939 à 1973, à partir du millésime 1966, a créé avec le chef de cave de l'époque, M. J.Barrot, cette cuvée d’assemblage - Pinot Noir et Chardonnay à parts égales - qui constitue la Cuvée de Prestige de la Maison, située à Reims.
Produit uniquement en années exceptionnelles, il passe huit ans sur lattes.

Le flacon est dans ma cave depuis sa sortie (2007), donc le temps de l'ouvrir est là.

Les parfums, au début fermés, mais déjà présents, parcourent une trajectoire qui montre une combinaison réussie entre jeunesse et évolution. Si vous préférez, maturité et fraîcheur. Ainsi, les fruits secs et jaunes - pêche et abricot - chocolat blanc et zeste de cèdre confit, gouttes de miel et noisettes grillées.
Il y a plein de choses, "allumées" par une veine crayeuse constante et croissante qui appuie vraiment le nez.

La cohérence nez-palais reste préservé jusqu'à la fin, avec une très longue et précise finale de craie, traversée par des nuances persistantes de champignons, de noisettes et d'arômes torrefiées haute de gamme.

Santé les amis.




venerdì 29 settembre 2017

Champagne La Closerie "Les Béguines" Extra Brut n.v.




Gueux, Reims Mountain.
One vineyard, just two hectares.
One parcel: Les Béguines.
One grape: Pinot Meunier.
One vintage: 2009 in this case, not claimed on the label.
A single man: Mr. Jérome Prévost.
In 1987, he resumed the grandmother's vineyard and begun to vinify in 1998, until 2004, at Mr. Anselme Selosse’s winery.

In the glass it is shiny bright gold, with fine and unstoppable bubbles.
The nose is fresh, rich and complex. In my nostrils, intense and crispy crusty breads, which bring me back, when I was young, to my baker's old bakery, waiting for his permission, to taste them in their all fragrance.
Then you continues with chamomile and violet touches, a nice berry and a red cherry, a honey stream, toasted hazelnuts and a bit of pepper. All these elements are joined all together, by a pressing mineral charge.
That is elegance and amplitude.

Silky palate, with caressing bubbles and total feedback with the olfactory findings. Very creamy, it impresses me for freshness and depth, balance and verticality, with well-integrated wood. The mouth has a mineral blade providing precision to electrifying sips, without any oxidizing characters.
Remarkable persistence, with final and intense coffee and hazelnut aromas.

The Pinot Meunier grape, rough grain and rarely vinified in purity, finds here, chez Mr. Prévost, his reason for being "alone". In fact this vine, in the appropriate handle is not as awkward and wormy as somebody argues, but can hold great satisfaction.

Thanks Jérome




Gueux, Montaigne de Reims.
Un seul vignoble, presque deux hectares.
Une parcelle: Les Béguines.
Une cépage: Pinot Meunier.
One vintage: 2009 dans mon cas, non revendiqué sur l'étiquette.
Un seul homme: M. Jérome Prévost.
En 1987, il reprit le vignoble de la grand-mère et commença à vinifier en 1998, jusqu'en 2004, chez la cave d’un certain champenois, M. Anselme Selosse.

Robe de couleur or très brillante, avec une vive effervescence composée de fine bulles.
Le nez est frais, riche et expressif. Dans mes narines montent des intenses arômes de pains croustillants, qui me ramènent, quand j'étais petit, à la vieille boulangerie de mon village, en attendant la permission du boulanger, pour les savourer, juste sortis du four.
On continue avec des touches florales de camomille et de violette, des agrumes, cerise rouge et du miel, des noisettes grillées et du poivre.
Tous ces éléments sont liées et entrelacées par une pressante charge minérale.
C'est-à-dire l'élégance et l'amplitude.

Bouche ample et soyeuse, des bulles caressantes et pleine affinité avec les résultats olfactifs. Il y a un bon équilibre entre fraîcheur et maturité, le bois bien intégré et une précise lame minérale qui fournit aux gorgées un caractère électrifiant et pas de tout oxydatif.
La finale est de belle longueur et d’une grande persistance, sur des intenses arômes torréfiées et de fruits secs.

Le Pinot Meunier, grain difficile et très rarement vinifié en pureté, trouve ici, chez M. Prévost, sa raison d'être «seul». Cela prouve que cet cépage, avec la poignée appropriée, n'est pas si maladroite et méchante, mais peut donner des grandes satisfactions.

Merci Jérome.